Des conseils pour réussir vos photos culinaires

Avis à tous nos petits chefs confirmés ou en herbe, vous êtes peut être comme nous et aimez immortaliser vos exploits culinaires. Seulement la nourriture ne va pas poser pour vous en même s’il n’y paraît pas c’est plus difficile que ce que l’on croit. Nous allons tout de même vous conseiller pour faire des photos dignes de publicités alimentaires.

L’environnement

Vous vous en serez douter la photo culinaire ne se résume pas à prendre la belle bouffe dans son assiette et hop on envoie aux amis. Une photo culinaire comme tout autre type de photo se travaille et se réfléchi. Il faut donc penser pour votre plat, une décoration, une ambiance générale. Car oui vous pouvez raconter une histoire avec des aliments. Par exemple, vous faites les gâteaux de famille d’une recette qui se transmet, soit ne faites pas votre photo avec une ambiance moderne mais plutôt des couverts et des couleurs anciennes, peut-être même une photo pour le côté sentimental.

Comment donner envie de manger ?

Tout d’abord, contrairement à ce que l’on pourrait pensé mettre beaucoup de nourriture ne donne pas spécialement envie. Ce qui va donner envie c’est les 4 ou 5 cookies (et non les 15) présentés sous la bonne lumière avec un mouvement par exemple. Pensez pour présenter un plat, Qu’est-ce qui me donne envie dans ce plat ? Si c’est le fondant du chocolat, n’hésitez pas à faire en sorte que le fondant prenne les 2/3 de la photo. En effet ce n’est pas grave de ne pas voir le plat entier, il faut savoir le mettre ne valeur.

Il n’y a pas que le résultat qui compte

La cuisine ce n’est pas que le fait de finir un plat pour le manger. C’est aussi toute la préparation qui demande du travail et/ou qui permet de s’amuser entre amis ou en famille en le faisant. Alors penser à faire des photos de votre préparation (voire choisissez la photo ou tout le monde rit en cuisinant ou s’amuse avec la farine).

Prendre une photo c’est bien, manger son plat c’est mieux ! Le problème à s’attacher à prendre une photo est que le plat a le temps de refroidir le temps de la mise en place. Alors conseils faites une partie que vous pouvez manger directement et une autre pour la photo. Ou encore ce qui donne envie c’est aussi un plat en train d’être dégusté. Cela permet de voir l’intérieur moelleux, fondant, coloré… dans un livre ce qui intéresse c’est l’histoire par seulement la couverture et bien là c’est pareil.

Évidemment vous pouvez aussi faire briller vos aliments avec des sprays ou retoucher la couleur en post-traitement etc. Nous espérons vous avoir donner faim :p et surtout vous avoir donner envie de cuisiner pour prendre en photo vos œuvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *