feu d'artifice

Les clés pour des photos de feu d’artifice exceptionnelles

Un spectacle pyrotechnique est un sujet passionnant pour tout photographe. Suivez ces quelques règles de base pour réussir vos photos de feu d’artifice.

Emportez le matériel adéquat

 

Votre appareil photo doit disposer du mode manuel en pose longue et d’un objectif grand-angle. Le trépied est aussi indispensable, de même que la télécommande, qui évite les déplacements ou vibrations au moment du déclenchement. Complétez avec un tissu noir mat assez épais.

Et par sécurité, ayez toujours une carte mémoire et une batterie de rechange de secours.

 

Choisissez judicieusement votre emplacement

 

Arrivez suffisamment tôt pour avoir le temps de vous installer. Faites si possible votre repérage de jour pour trouver un point de vue unique avantageux sur le plan technique et qui vous donnera des photos originales.

 

Vous devez avoir une vue dégagée du ciel en tenant compte du fait qu’une foule sera présente sur les lieux et qu’elle pourrait vous gêner. Une position en hauteur est recommandée (un toit, un balcon, un pont) Tenez également compte de la direction du vent, car s’il arrive de face, la fumée peut réduire l’éclat de vos images.

 

Evitez de vous positionner trop près de l’endroit d’où les feux sont lancés, vous risquez de manquer d’angle et de voir certaines de vos gerbes dépasser du cadre ; en étant plus loin, vous aurez tous les éléments du paysage dans votre viseur.

 

Les réglages techniques

 

Une fois l’appareil installé, ajustez le cadrage, désactivez le flash, la stabilisation et l’autofocus pour passer en manuel.

 

Réglez ensuite la sensibilité au minimum et ouvrez le diaphragme à F/11, vous augmenterez ou diminuerez la valeur d’ouverture selon l’exposition de la photo apportée par la luminosité des gerbes.

 

Puis, passez à la vitesse d’obturation, qui permet de capturer un maximum de gerbes : le temps de pose moyen est de 4 secondes, mais il peut varier suivant le nombre de gerbes et le rythme du feu d’artifice.

 

La capture

 

Soyez prêt avec votre télécommande. Gardez le déclencheur appuyé dès le départ des fusées et laissez passer quelques secondes, puis relâchez en fin de descente des trainées lumineuses. N’attendez pas trop, au risque de surexposer les gerbes. Votre morceau de tissu noir placé devant l’objectif entre les lancements vous permet de « découper » des séquences et choisir les éléments lumineux à inclure sur vos clichés.

 

Pour pouvoir réagir vite, quittez votre viseur régulièrement pour avoir une vue d’ensemble, et profiter (aussi) du spectacle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *